Coup de coeur - 10/06/2005 - Le Guide des Connaisseurs©
 


La Côte d’Or à Philippeville : un grand chef signe une cuisine d’exception

Chaque vendredi, dans «Demandez le programme» (entre 8h 30 et 9 h), animé par Philippe Callet, Jacques Kother, du magazine gastronomique Le Guide des Connaisseurs, donne sur l'antenne de Bel RTL, sa bonne adresse de la semaine (émission transmise en direct sur RTL TVI).
Il a déjeuné dans un des meilleurs restaurants de la province de Namur et de Wallonie, La Côte d’Or à Philippeville.

Jacques Kother : Quand je pense que dans certaines écoles de cuisine en France on apprend avant tout aujourd’hui aux élèves à décongeler les denrées et à ouvrir des pots de sauces fabriquées en usine, plutôt qu’à préparer des poissons frais et à désosser une selle d’agneau de bonne provenance, je me dis : «Où va le goût et où va la vraie cuisine française ?» Heureusement, il y a encore des maîtres-cuisiniers de haute qualité. C’est le cas à «La Côte d’Or» à Philippeville où j’ai déjeuné incognito, trop rapidement mais vraiment parfaitement cette semaine. J’aurais voulu y passer des heures.

Philippe Callet : C’est une grande table par la qualité et peut-être aussi par les additions ?

Jacques Kother : Par la qualité, oui, mais le rapport qualité-prix est imbattable à ce niveau puisqu’on peut y déjeuner pour 20 euros et moins de 25 euros pour un menu trois services remarquable, avec, si on veut, des vins au verre. La carte des vins, conçue par Bruno Debus, est magnifique et ses prix bien maîtrisés. On y trouve des bouteilles très peu onéreuses et c’est tant mieux, mais aussi des flacons rares. Au total, plus de 500 crus différents.

Philippe Callet : Qu’est-ce que vous avez aimé ?

Jacques Kother : D’abord, ce que j’ai mangé, un feuilleté d’asperges en sauce légère, superbe de goût avec de grosses asperges sans fibres, tendres et savoureuses, et un plat de poissons variés, tous cuits à la perfection et accompagnés de légumes impeccables.
Mais ici on peut aussi se régaler d’un carré de porcelet aux cerises du pays, d’aiguillettes de canard aux pêches caramélisées servies avec des pommes paillasson, ou d’une charlotte aux trois chocolats. C’est une cuisine de précision, cuissons à la seconde, sauces parfaites, produits de haute qualité. Et il ne faut pas oublier que l’un des frères Debus, Thierry, le chef, a travaillé pendant deux ans comme chef saucier dans un des plus fameux trois étoiles de France, les Troisgros à Roanne. Résultat : on trouve à la carte une des créations les plus originales des frères Troisgros : l’escalope de saumon à l’oseille, qui n’est pas seulement un plat magnifique, c’est un rêve, et la sensualité d’une cuisine pleine de fraîcheur et de raffinement.

Philippe Callet : Encore un mot sur la maison ?

Jacques Kother : Jolie salle à manger très claire, spacieuse, et on peut par beau temps manger dehors : le jardin est magnifique. La Côte d’Or et sa cuisine sublime, on a vraiment envie d’y revenir.


Hôtel-Restaurant La Côte d’Or
Rue de la Gendarmerie, 1
5600 Philippeville
Tél. 071/ 66 81 45 – Fax : 071/ 66 6797
www.lacotedor.com
info@lacotedor.com
Fermé dimanche soir, lundi, mardi, mercredi ( sauf réservation à partir de 10 cvts)


Coup de coeur - 10/06/2005 - Le Guide des Connaisseurs©


 

  
  Ambiance Gastronomie, vins et Tourisme N°9 novembre 2005
    

Summum de plaisir:

Présente-t-on encore La Côte d'Or ? Pas le département Bourguignon, mais bien le restaurant de Philippeville, qui en haut de la route, vous incite à pénétrer l'antre régionale du bon goût. Mélant adroitement l'art et la manière, le classique et le lyrique, Bruno et Thierry Debus concoctent des préparations qui sont autant de réjouissances gustatives. Ainsi, par exemple, pour cet hiver, verra-t-on le bar servi au caviar de hareng ou l'émincé de coucou accompagné des fines crêpes de pommes de terre. Sans compter le filet de dorade Royale à la crème de poivron doux ou le feuilleté de ris de veau aux champignons sauvages. Le gourmet s'attable ici avec la douce sérénité de ne pouvoir être déçu: tantôt c'est la cuisson des poissons qui force le respect, tantôt c'est la palette de vins, spécialement les crus servis au verre, qui transforment la découverte en enchantement. Le passage de Thierry chez les frère Troisgros, à Roanne, n'est pas étranger aux succulentes préparations saucières, mélant finesse et respect des produits de base. Trois menus gastronomiques viennent égayer chaque mois de l'année gourmande, gage d'un renouvellement aussi sensé que saisonnier. Voilà des années que le sieur Debus enchante nos papilles. Il y a longtemps, il avait excellé dans une préparation de sa création: le lapin à la bière aux orties... Certes, la chaleur de l'intérieur ne vous laissera pas indifférent; qu'auriez vous dit, à la belle saison, des senteurs merveilleuses émanant d'un jardin à l'unisson avec son enseigne; irréprochable.


  Arrêt Gourmand - 21/02/2009 
 


Une des nouveautés à La Côte d’or : dîners-spectacles 

Tout le monde connaît cette belle villa blanche à l’entrée de Philippeville.  Très nombreux sont ceux qui ont déjà pu apprécier la qualité de son restaurant reconnu au meilleur rapport qualité-prix par la majorité des guides.  La Côte d’Or figure d’ailleurs parmi les l00 meilleurs établissements de Belgique.

Loin de se reposer sur cette notoriété, cette équipe super dynamique améliore et diversifie sans cesse leurs services aux clients, en étant attentifs à l’évolution des goûts, des loisirs, des besoins ... Avantages exceptionnels pour des réceptions en semaine. Superbe piste de danse, conçue pour ne pas déranger les invités qui préfèrent discuter à table tout en profitant de l’ambiance.  Possibilité de projections de clips sur écrans géants. Salles de réception modulables de 6 à 300 cvts  s’ouvrant sur un très beau jardin arboré. Ici personne n’est délaissé , château gonflable couvert à proximité des salles de réceptions , salon vidéo pour les enfants. Facilités aux personnes à mobilité réduite. Possibilité d’organiser des activités sur mesure telles que thé dansant, défilé de mode, conférences, cours de cuisine, dégustations ...
Une des nouveautés 2010 ! Dès le 4 mars, le premier jeudi de chaque mois, la Côte d’Or propose  à un dîner-spectacle suivi d’un thé dansant.  En mars, Jérémie Hansen, le sosie de Bourvil vous fera passer de la réalité au rêve avec son superbe show "live" intégral agrémenté d'une chorégraphie, et encore bien d'autres sketches et surprises... En avril, Maria D.  vous fera frissonné dans un formidable spectacle « Edith Piaf ».  En mai avec Fernando La voix de Julio Iglesias vous retrouverez le romantisme torride des concerts de la star , etc.  Et que des bonnes surprises : la formule tout compris vous reviendra à 39,50 € (menu 4 services et vins de qualités) et, si vous le souhaitez, un autocar grand tourisme vous prendra en charge aller/retour à Mons, La Louvière et Charleroi.  ( réservez au plus tôt)

Le vendredi 16 avril 2010 dès 19 h : diner concert ;  a l’occasion de la sortie de son Cd « un bisou dans le cou » Deauville, auteur compositeur originaire de Nalinnes, sera accompagné de ses musiciens et proposera de la pop élégante mais aussi des échappées plus rythmées. ( 40 € menu 4 services et boissons comprises moins 5 € pour une réservation avant le 10 avril 2010)

Découvrez leur  nouveau site internet vous y trouverez , une présentation en clip , une multitude de  renseignements, les menus du restaurant , des conseils pour votre réception , participer au concours gratuit qui vous permettra de gagner séjour gastronomique, menu  ou bon de réduction parmi 130 prix. N’hésitez pas à contacter la Côte d’Or afin qu’elle puisse vous envoyer régulièrement ses invitations. Un bon conseil à la Côte d’Or , réservez , les connaisseurs viennent de très loin.


Hôtel restaurant « La Côte d’Or »
Bruno et Thierry Debus
Hôtel – Restaurant – Salles de réception
Rue de la Gendarmerie 1, 5600 Philippeville
Tél. 071/66.81.45 – Fax 071/66.67.97
info@lacotedor.com - www.lacotedor.com [JPG] ambiance culinaire